Helga: Le témoignage utilisateur d’une patiente atteinte de bronchectasie *

« Je m’appelle Helga, j’ai 61 ans et j’ai appris il y a quelques années que je souffrais de bronchectasie (ou dilatation des bronches). Cette pathologie entraine la dilatation des bronches et des renflements dans lesquels le mucus s’accumule et stagne. Les bactéries peuvent alors s’y installer, ce qui accroit le risque d’infection.

Malgré une toux de plus en plus importante, ni le médecin de famille ni le pneumologue ne m’ont fait de suggestion thérapeutique. En 2018, j’ai eu une infection qui a gravement détérioré mon état de santé. Lors d’une crise de toux, je me suis même cassée trois cotes. Je ne pouvais pas continuer comme ça, et j’ai trouvé un médecin qui m’a prescrit de la kinésithérapie respiratoire. Ce fut une expérience très positive qui a amélioré considérablement mes symptômes. Après quelques mois de thérapie respiratoire, le kinésithérapeute m’a présenté le Simeox et m’a donné l’opportunité de l’essayer à la maison. Les résultats ont été incomparables à ce que j’avais pu faire auparavant (inhalation de solution saline isotonique, appareils à PEP oscillante). Le Simeox a significativement amélioré la viscosité de mes sécrétions, facilité mes expectorations et réduit ma toux, mon état général et mes performances se sont significativement améliorés. J’ai enfin eu le sentiment de pouvoir respirer à nouveau profondément.

Comme l’appareil Simeox a récemment été homologué pour une utilisation à domicile, j’ai soumis à ma caisse d’assurance maladie une demande de prise en charge du dispositif médical. Un vendredi, ma requête fut validée et le lundi suivant, l’appareil était déjà livré à mon domicile. SUPER ! J’utilise l’appareil régulièrement depuis 2 mois maintenant, je l’ai même utilisé quotidiennement pendant les 14 premiers jours. Le fonctionnement est très simple – vous ne pouvez pas vous tromper. Sur les conseils de mon kinésithérapeute, je change de position pendant l’utilisation (assise, couchée sur le dos, allongée sur le côté gauche ou sur le côté droit), ce qui s’est révélé très efficace. J’ai pu ensuite espacer la fréquence d’utilisation du Simeox d’un jour entre chaque séance. L’avantage d’avoir l’appareil Simeox à la maison, c’est qu’en plus de l’indépendance dans la gestion de votre temps, vous pouvez découvrir par vous-même : à quel moment, à quelle fréquence et dans quelle position l’utilisation du Simeox est la plus efficace. J’ai aussi emmené l’appareil Simeox avec moi en vacances. J’ai malheureusement attrapé un rhume lors de la dernière semaine. Cependant grâce à une utilisation assidue du Simeox, mon rhume a disparu au bout d’une semaine (ce qui n’avait pas été aussi rapide depuis des années) et la toux a presque disparu après trois semaines (habituellement il me fallait plusieurs mois).

Je pense qu’une combinaison de l’utilisation de l’appareil Simeox et de divers exercices pour renforcer les muscles respiratoires est la meilleure façon pour moi de faire face aux conséquences de la bronchectasie et je suis très curieuse des effets à long terme de l’utilisation de l’appareil, notamment par rapport à ma sensibilité aux infections pendant les mois plus froids de l’année. »

* Texte traduit. Témoignage original en allemand.

Retour